Superlatifs ou comment ce titre m’a laissée pantoise #1

A l’heure des fauves et des polémiques angoumoisines, je me dois de vous parler de BD.

Voici donc l’œuvre (n’ayons pas peur des mots) qui m’a donné l’envie de créer une catégorie de mégas coups de cœur. Vous y retrouverez des titres qui m’ont clouée le bec, complètement embarquée, d’une telle puissance narrative que les bras m’en tombent !

Voici donc, PHALLAINA de Marietta Ren

De quoi ça parle ?

Audrey a des crises hallucinatoires où elle voit des baleines. On lui diagnostique une anomalie du cerveau. Un chercheur lui propose de participer à un essai clinique qui devrait lui permettre de mieux contrôler ses crises. Sa maladie, un physeter, lui permet de développer une aptitude exceptionnelle pour l’apnée.

baleine

Ça ressemble à quoi ?

C’est une BD numérique qui défile dans le sens horizontal. Des effets de parallaxe (objets disposés sur plusieurs plans qui suivent le mouvement de défilement) et des effets sonores sont ajoutés et permettent au lecteur une immersion totale. Les transitions d’un plan à un autre sont fluides, les cadrages s’enchainent sans jamais hacher la lecture. Côté esthétique, on y retrouve des inspirations antiques, un peu d’Esher pour les enchainements imbriqués et un noir et blanc très maîtrisé.

visages

Le sound design est parfaitement équilibré, il sait se faire discret au moment opportun et terriblement angoissant au moment des crises. Le souci du détail est poussé jusqu’au menu qui permet de passer d’un chapitre à l’autre. Cette aventure vous embarquera pour au moins 1h30 !

titre

Laissez-vous tenter par cette expérience absolument fascinante entre mythologie et science fiction.

Vous n’avez aucune excuse pour ne pas l’essayer car elle est téléchargeable gratuitement depuis le 28 janvier, à consommer exclusivement sur tablette ou smartphone et disponible en français ou en anglais.

Elle existe aussi sous forme d’installation, une frise dessinée et sonorisée de 115 mètres. Si vous n’avez pas pu aller à Angoulême pour la voir, vous pourrez vous rattraper au Festival Pulp du 8 au 10 avril prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s