A la découverte du Street art à Valparaiso !

VALPARAISO. Premier port et deuxième ville du Chili à environ 2h de bus de la capitale Santiago. « Valpo » pour les intimes. Une ville divisée en deux secteurs géographiques bien distincts :

  • la « ville basse » et plate avec le port et ses principaux commerces ;
  • la « ville haute » qui domine la ville avec sa quarantaine de collines (ou cerros) et où vivent la majorité des habitants.

1.JPG

Mais que vient faire un article sur la ville de Valparaiso dans la rubrique « Cultures urbaines » ?

Si vous vous posez cette question, c’est que vous ne savez peut-être pas encore que la ville est un haut lieu du street art et de l’art urbain en général. Un musée à ciel ouvert que j’ai pu « visiter » pendant quelques jours. Et quelle expérience !

2

 

Les collines dominent littéralement la ville et c’est un sport que de parcourir ses rues, ses passages et autres escaliers qui serpentent à travers des maisons aux couleurs toujours plus vives.
Descendre puis monter, profiter d’un point de vue puis remonter pour redescendre de plus belle. Se perdre plan en main. S’aider des célèbres funiculaires encore en activité dans la ville et dont le plus vieux remonte à l’année 1883 ! Passer d’une colline à l’autre. Les chevilles et les genoux sont maltraités mais le spectacle nous fait oublier tout ça.

A l’origine, la période dictatoriale a vu naître de nombreux messages de contestation politique et Valparaiso s’est fait connaître pour son engagement. Une partie de la ville est également constituée d’œuvres réalisées entre 1969 et 1973, année du coup d’état. Elles résultent d’un travail effectué par un professeur d’art et ses élèves qui réalisèrent différentes fresques durant cette période. Le projet fut repris à la chute de la dictature et 20 nouveaux murs virent le jour. Au cœur du cerro Bellavista, ces œuvres se concentrent dans ce que l’on appelle le Museo a Cielo Abierto, non loin d’une des du plus célèbre des poètes chiliens : la Sebastiana  de Pablo Neruda.

L’art appelant l’art, des artistes toujours plus nombreux viennent depuis les années 2000 laisser leurs empreintes sur les murs de la ville, en solo ou à plusieurs. Façades, volets roulants, murets, maisons et escaliers… La peinture a envahi la ville !

8.JPG

Des organismes proposent même de vous faire visiter gratuitement la ville sous l’angle de l’art urbain (tips bienvenue J). En espagnol pour les plus courageux mais aussi en français  (https://valpotop.com/) !

Pierre-Marie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s