Les mots du cahier d’observations : septembre-octobre 2017

A votre disposition à côté des bureaux d’accueil, le cahier d’observation est un élément important de la charte Qualiparis. Vous pouvez y porter vos remarques, questions, étonnements, félicitations, coups de gueule… et obtenir une réponse du conservateur, Romain Gaillard.

7/9

Pour les ateliers, je trouve qu’il faudrait garder quelques places accessibles sans réservation, sinon c’est comme à l’opéra: les places sont toujours prises par les mêmes, ceux qui n’aiment pas se décider longtemps à l’avance n’ont jamais de place. D’autre part, pour les ateliers adultes il ne faudrait pas proposer que le samedi, tout le monde n’est pas libre le samedi.

Réponse du conservateur (14/9): bonjour Monsieur, le volume d’ateliers organisés par la médiathèque (plus de 240 en 1 an, soit un niveau très élevé dans une bibliothèque française) nous oblige à demander aux usagers de s’inscrire. Hormis sur quelques opérations, il reste souvent des places à la dernière minute. Concernant la date de certaines opérations, il nous faut tenir compte de plusieurs critères: disponibilité des agents, du public, meilleur moment pour en programmer… Le samedi est notre plus fort jour de fréquentation c’est donc là que l’on peut desservir le plus de personnes. Nous essayons de programmer des opérations à différents moments (c’est le cas des ateliers numériques, à la carte, de la généalogie, des ateliers CV) mais ce n’est pas toujours possible compte tenu des emplois du temps des agents et des autres tâches nécessaires au fonctionnement de l’établissement. Bien cordialement,

10/9

A plusieurs reprises, nous avons constaté à regret que la médiathèque est dépourvue d’ouvrages de littérature classique, de théâtre. Exemple du jour: Tartuffe de Molière et le Cid. Ces œuvres de référence font partie du patrimoine et sont toujours étudiées dans les lycées. Nombre d’élèves habitant le quartier sont donc susceptibles d’en avoir l’usage et de les emprunter. Au titre des missions de service public de la bibliothèque, il lui incombe de pouvoir les proposer au prêt.

Réponse du conservateur (14/9):Bonjour Madame, les collections de la médiathèque ont été constituées selon plusieurs critères. Nous avons notamment comparé les besoins et demandes de quartiers similaires au nôtre et réunis des usagers potentiels, ados et adultes, dans des focus groupes. Il en est ressorti que les besoins étaient très largement orientés vers l’édition contemporaine, la documentation de loisirs, pratique ou de compréhension du monde contemporain. Les œuvres dont vous parlez sont disponibles mais sous d’autres formats (électronique) ou dans d’autres établissements (la Réserve centrale notamment) car nous travaillons en réseau. Ces œuvres sont donc disponibles et accessibles. Par ailleurs, si nous voulions réellement répondre à la demande des collégiens et lycéens du quartier, il faudrait acheter des centaines d’exemplaires dans des éditions particulières qui seraient périmés chaque année. Ce n’est ni dans notre mission, ni dans nos moyens. Bien cordialement,

21/9

Conseils éclaires de Jérémy à l’accueil à propos d’un ordinateur récalcitrant. Merci à lui pour son aide efficace !

Réponse du conservateur (23/9): Merci beaucoup ! Je lui transmettrai, ça lui fera plaisir ! Bien cordialement,

27/9

Pourriez-vous dans les romans nous aider à trouver ce dont on cherche. Chaque fois que je viens je mets beaucoup de temps à trouver des romans « romance » ou « récits de terroir ». Si vous avez la contrainte des locaux de ne pouvoir faire d’autres rayons, je vous propose d’ajouter une signalétique comme par exemple une gommette rose aux romances… gommette jaune aux récits de terroir etc Merci !

Réponse du conservateur (11/10): Bonjour Madame, Pour répondre à votre besoin, tout à fait légitime, je vous invite plutôt à questionner les bibliothécaires qui sont formés pour vous conseiller et vous renseigner. Des outils en ligne comme « Culture wok » ou Eurekoi vous permettront également de nouvelles idées de lecture. Il ne nous apparaît pas pertinent de poser de telles gommettes comme vous le souhaitez car quelle serait la limite ? On en viendrait à passer beaucoup trop de temps pour déterminer si une romance de terroir serait plutôt à signaler en « romance »  ou en « terroir » et les documents finiraient par être surchargés en signalétique, ce qui serait ni esthétique, ni efficace. Bien cordialement,

4/10

J’ai un peu « galéré » pour vous trouver (15 minutes). J’ai bien conscience que vous n’avez pas la main sur la signalisation (je viens du RER B) mais peut-être serait-il possible sur votre site de dessiner le chemin quand on vient du RER ?

Réponse du conservateur (7/10): Bonjour Madame, je comprends votre problème. La signalétique est en effet très complexe car il faut tenir compte des transports, des commerces et des services publics. Sur la page « infos pratiques » de notre blog, vous trouverez 2 plans permettant de vous repérer dans les Halles. Par ailleurs les tables d’orientation tactiles du Forum sont très bien faites et vous indiquent pas à pas votre direction. Bien cordialement,

7/10

Faire payer par chèque des amendes est d’un autre monde. J’ai bien compris que tout passe par le trésor public mais il faut se mettre à l’ère du numérique et du paiement par CB en bibliothèque et en ligne. Je viens de Norvège et cela se pratique depuis des années !!! cela serait bien également de remettre les compteurs à 0 d’une année sur l’autre. Être puni à vie pour avoir emprunté des livres c’est bizarre, non ? Du coup, j’ai plus envie d’emprunter ou je ne le peux plus… crazy ! Par pitié chère France, modernisez vous et soyez plus flexible !

Réponse du conservateur (11/10):Bonjour Madame, je concède aisément que le chèque n’est pas le moyen de paiement le plus facilitant. Le projet de permettre un paiement dématérialisé sera achevé dans quelques mois. Il y a eu ces dernières années d’autres projets numériques d’ampleur (nouveau portail, bibliothèque numérique…) qui étaient plus prioritaires. Concernant votre souhait d’amnistie régulière, la littérature professionnelle montre bien en effet que les pénalités de retard sont un frein à l’emprunt en bibliothèque. Cependant, nous sommes aussi tenus de suivre un règlement qui empêche pour l’instant ce genre de libéralité. Bien cordialement,

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s