L’impact environnemental de la médiathèque : les objectifs de la Canopée

Stage SME — Aurore TESSA

Suite aux premières réflexions sur la question environnementale, la médiathèque a commencé à mettre en place en interne un système de management environnemental (SME) afin que le sujet devienne un axe prioritaire quotidien. Ainsi, j’ai pu proposer quelques indicateurs à suivre, liés aux trois impacts environnementaux les plus significatifs :

  • La gestion des déchets quotidiens,
  • La plastification des ouvrages prêtés,
  • La gestion des documents désherbés.

Dans un premier temps, sur le sujet de la plastification des livres, la Canopée a commencé en septembre dernier une phase de test pour un équipement allégé des ouvrages. Actuellement, une centaine d’ouvrages n’est pas équipée et vingt d’entre eux sont suivis à chacun de leur retour pour voir l’évolution de leur état. Le suivi est effectué par photos et les ouvrages seront comparés soit à leur doublon identique, soit à des ouvrages équivalents. Différents ouvrages ont été mis en test : des couvertures rigides ou souples, des BD, des romans, des policiers, différents ouvrages jeunesse, des ouvrages spécialisés en numérique et en cultures urbaines également. Cela va permettre de sélectionner des types d’ouvrages s’abimant le moins et dont la couverture peut rester sans film adhésif. Pourra alors être mise en place une charte de l’équipement allégée qui indiquera les ouvrages qui ne seront plus plastifiés dans un futur proche. Cette phase de test va durer environ un an (selon la situation actuelle liée à la COVID-19, elle pourra être prolongée), puis par la suite la Canopée se fixera un objectif de 5 % des ouvrages papiers équipés légèrement d’ici 2023.


Indicateurs et objectifs pour la plastification des livres

Du côté de la gestion des déchets quotidiens, la médiathèque souhaite atteindre 100 % de déchets recyclés d’ici deux ans. L’équipe souhaite avoir accès à une collecte des déchets recyclables, dans un premier temps pour les déchets présents en bibliothèque en grand nombre, tels que le papier, le carton et le plastique. De plus, des formations annuelles de sensibilisation des équipes au geste de tri seront mises en place et les prestataires de ménages seront mis au courant également. L’équipe souhaite par la suite affiner sa gestion des déchets, notamment par la mise en place d’un compost pour les déchets alimentaires, et éviter au maximum de créer un déchet en aval.

Indicateurs et objectifs pour la gestion des déchets quotidiens

Enfin, la thématique de la seconde vie des ouvrages sortis des collections vient compléter la démarche. Deux types d’ouvrages désherbés sont à distinguer : ceux qui sont encore en bon état et les « ouvrages déchets » ( très abîmés, obsolètes etc). Pour ces derniers, l’objectif est de 100% recyclés d’ici trois ans. La couverture et l’intérieur pourront être séparés afin de recycler la partie papier.
Pour les ouvrages encore en bon état, l’objectif serait d’assurer une seconde vie à 10 % d’entre eux. La médiathèque s’est fixé un délai de trois ans, qui ne pourrait être réalisable sans l’existence de l’ADEL (Association de diffusion et d’échange du livre). On peut y insérer les ouvrages qui seront utilisés pour de l’action culturelle ou des ateliers DIY. La sortie des ouvrages sera donc tracée afin de mieux connaître leur circuit lorsqu’ils quittent nos étagères. Cela demande un peu d’organisation, mais sera très utile pour s’améliorer sur ce sujet.

Indicateurs et objectifs pour la seconde vie des ouvrages

Ce stage a donc permis de renforcer la démarche et l’identité de la Canopée sur les questions environnementales et de mettre en place un SME en interne. Le chemin est encore long, mais la médiathèque continuera de progresser continuellement, en se fixant de nouveaux objectifs à atteindre au fil du temps.

Glossaire

  • A.C. : Action culturelle
  • ADEL : Association de diffusion et d’échange du livre
  • ELECTRE : Base de données de référence des professionnels du livre
  • SME : Système de management environnemental
  • V-smart : Logiciel professionnel utilisé dans le réseau des bibliothèques de prêt de la Ville de Paris. C’est un système Intégré de Gestion globale de Bibliothèques (SIGB) pour la mise en valeur et la gestion des collections.

Une réflexion au sujet de « L’impact environnemental de la médiathèque : les objectifs de la Canopée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s