Journée départementale de la lecture publique

Jeudi 7 juillet 2022 aux Archives départementales à Rennes

A l’invitation de la Médiathèque départementale d’Ille-et-Vilaine, nous sommes venues participer à la Journée départementale de la lecture publique consacrée aux bibliothèques vertes.

Après une introduction de Jean-Michel Le Guennec, conseiller départemental, rappelant le rôle indispensable des bibliothèques dans l’économie circulaire, ce fut au tour de Fanny Valembois du Shift Project de s’intéresser à l’impact carbone de la Culture. Le Plan de Transformation de l’économie française vise à réduire notre impact de 5% par an, mais quelle part occupe le livre dans ce programme ? C’est tout l’intérêt de l’étude menée par ce think-tank : https://theshiftproject.org/article/decarboner-culture-rapport-2021/

Après ce premier rapport sur la chaîne du livre côté librairies, a été réalisé le bilan carbone du réseau des bibliothèques du 92, permettant de tirer quelques conclusions sur les émissions de gaz à effet de serre de notre secteur d’activité. Si 66% correspond à l’énergie, 47% tient à l’immobilisation sur amortissement (parc informatique, mobilier…), 5% aux documents, 1% aux déchets. Une enquête plus fine de la mobilité serait encore à effectuer.

Objectif actuel : réduire de 80% les émissions liées au livre, c’est-à-dire aussi bien le nombre de livres produits, que leur mode de production. Rappelons qu’un livre emprunté ne consomme que 500g de CO2 par prêt ! Ce qui ne peut que souligner le rôle à jouer par la bibliothèque, par définition inscrite dans le circuit de l’économie circulaire.

A ceci s’ajoute la question actuelle du numérique, dont l’usage augmente de 8% par an depuis le confinement. Or, 60 à 80% de ces nouveaux usages concernent les données culturelles : 45% pour la production, 55% pour la consommation : réseaux – data et terminaux. Si on rapporte le visionnage de vidéos au Co2 consommé, en 2018 cela correspondait à la consommation de CO2 de l’Espagne !

Quelles stratégies pour y pallier ? Fanny Valembois en énumère plusieurs : l’éco-conception d’abord, la relocalisation, le ralentissement, la réduction des échelles… ou le renoncement dans certains cas. Il faut surtout nourrir des politiques publiques ambitieuses, et former les acteurs, dont les bibliothécaires.

Difficile de passer après un tel bilan !

Notre table ronde, animée par Arnaud Wassmer, avec Ophélie Hiron, Responsable Service lecture publique du Réseau de Couesnon – Marches de Bretagne, et Elodie Tertrais, coordinatrice du réseau des médiathèques de Brocéliande Communauté, présentait différents retours d’expériences autour de la « bibliothèque durable ».

Dans le sketch noting de Sophie Giffo, qui nous a accompagnés tout au long de la journée, on peut constater la multiplicité des initiatives menées : avec un petit clin d’œil pour  notre guide vert ! … mais aussi notre logo repris pour le fonds « Ecologie » de nos collègues bretons !

Après une petite pause et la possibilité de réduire nos bouchons de bouteilles plastiques en objets variés… tout en pédalant :

Puis nous nous sommes attelé-es à la Fresque du numérique. Rien de mieux pour prendre conscience de notre rôle individuel et professionnel :

En bref, une journée passionnante et inspirante que l’on peut retrouver sur leur site.

Publicité

Une réflexion au sujet de « Journée départementale de la lecture publique »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s